La Sécurité sociale menacée

Coupe dans les financements, moyens en jachère, pas d’augmentation de salaire, personnels méprisés, assurés, retraités, allocataires sacrifiés mais à part ça le gouvernement va redonner du « souffle », « restructurer », « mieux organiser ».

LE SOUFFLE SANS AIR ET LA SECURITE SOCIALE SANS MOYEN : C’EST L’ASPHIXYE ASSUREE.

 Nous ne laisserons pas faire, tous en grève le 25 juin 2019 !

Afficher en plein écran